Messages clés à l’intention des professionnels de la prévention et de la lutte contre les infections à l’hôpital (équipes d’hygiène) et des épidémiologistes en milieu hospitalier

 Tâches

1.    Votre tâche consiste à vous assurer que les éléments fondamentaux du programme de prévention et de lutte contre les infections à l’hôpital sont menés à bien [82,84,85] [consensus d’experts]. Ceux-ci comprennent:
a)    l’éducation et la formation; 
b)    les politiques et les procédures; 
c)    les techniques aseptiques;
d)    l’hygiène des mains; 
e)    la désinfection des instruments et de l’équipement; 
f)    la désinfection de l’environnement; 
g)    la sécurité de l’eau; 
h)    la vaccination des professionnels de santé ainsi que la santé au travail; 
i)    le lien avec les autorités et agences de santé publique;
j)    l’intégration de la prévention et de la lutte contre les infections dans toutes les politiques; et 
k)    la garantie que, du conseil d'administration jusqu'aux unités de soins, tous les membres du personnel comprennent leur rôle dans la prévention des infections. 

2.    D’autres tâches consistent à[31,42,56,82,85-87] :
a)    coordonner la surveillance du risque infectieux et les programmes de prévention et de lutte contre les infections associées aux soins; 
b)    s’assurer que les recommandations sur la prévention et la lutte contre les infections, les protocoles et les check-lists sont disponibles pour prévenir les infections associées aux soins et la transmission des microorganismes;
c)    partager les informations sur la microbiologie locale et les profils de résistance aux antibiotiques;
d)    évaluer le respect des protocoles recommandations sur la prévention et la lutte contre les infections;
e)    collecter, analyser et diffuser les données de surveillance des infections associées aux soins;
f)    s'assurer que les programmes de bon usage des antibiotiques sont intégrés aux politiques et aux 
programmes de prévention et de lutte contre les infections;
g)    sensibiliser tous les professionnels de la santé concernés aux interventions de prévention et de lutte contre les infections afin de réduire la transmission de bactéries résistantes aux antibiotiques, mais aussi de bactéries sensibles aux antibiotiques. 

Exemple
3.    Grèce – Un programme de lutte contre les infections multiformes, d'une durée de trois ans et visant à contrôler la propagation de bactéries résistantes aux carbapénèmes dans une unité d'hématologie d'un hôpital de soins tertiaires a conduit à un recul des infections causées par ces bactéries [88].

4.    Italie – Un programme de lutte contre les infections, d'une durée quatre ans, a permis de réduire l'incidence des infections et la colonisation causée par les bactéries résistantes aux carbapénèmes dans un centre hospitalier universitaire. Ce programme comprenait des mesures relatives au bon usage des antibiotiques ciblant l'utilisation de carbapénèmes [62].

5.    Le répertoire de l’ECDC (lien) contient des ressources en ligne pour la prévention et la lutte contre les infections associées aux soins.

Ce que vous pouvez faire

6.    Mettez à disposition une liste de recommandations accessibles à tout moment et facilement quant aux mesures de prévention et de lutte contre les infections qui visent à réduire les infections associées aux soins et la transmission des microorganismes. Ces recommandations peuvent inclure des procédures, des protocoles et des check-lists [consensus d’experts].

7.    Organisez et promouvez des manifestations pédagogiques, des cours et des rencontres avec les administrateurs hospitaliers afin de renforcer les activités de prévention et de lutte contre les infections à destination de tous les professionnels de la santé (p. ex. hygiène des mains, précautions complémentaires de type contact, modalités de dépistage et entretien de l'environnement) [89].

8.    Si vous remarquez que des membres du personnel de l'hôpital ou d’un établissement de soins enfreignent les recommandations ou les protocoles, demandez-leur pourquoi ils le font et fournissez-leur des outils pour qu’ils comprennent leurs écarts [69] [consensus d’experts].

9.    Coordonnez la surveillance des infections associées aux soins en utilisant [82,85] [consensus d’experts]:
•    des enquêtes sur la prévalence, qui donnent une image du nombre de patients présentant une infection associée aux soins de santé à l'hôpital à un moment donné; et
•    la surveillance à long terme de l'incidence des infections associées aux soins (p. ex. dans les unités de soins intensifs, ou pour certains types d'infections spécifiques).

10.    Utilisez les données locales relatives aux infections associées aux soins, établissez des objectifs locaux et identifiez les domaines dans lesquels un soutien supplémentaire à la prévention et à la lutte contre les infections est nécessaire [82,85] [consensus d’experts].

11.    Surveillez l'efficacité des mesures préventives ciblées pour réduire la transmission de bactéries résistantes aux antibiotiques [82,85] [consensus d’experts].

12.    Formez régulièrement les professionnels de la santé à la mise en œuvre de stratégies efficaces de prévention et de lutte [82,85] [consensus d’experts].