Messages clés à l’intention des microbiologistes 

Tâches

1.    Vos tâches relatives à l'amélioration de l'utilisation d'antibiotiques consistent à [31,98-100] [Consensus d’experts]:
a)    être un membre clé de l'équipe chargée du bon usage des antibiotiques;
b)    collaborer avec le spécialiste des maladies infectieuses et le pharmacien de l’hôpital pour mettre en œuvre le programme de bon usage des antibiotiques;
c)    promouvoir les recommandations hospitalières sur les antibiotiques qui s’appuient sur des données probantes pour les infections courantes et pour la prophylaxie chirurgicale; 
d)    identifier et communiquer les résultats dès que possible des résultats concernant les microorganismes (p. ex. dans les hémocultures) et les antibiogrammes ;
e)    communiquer rapidement les résultats importants au médecin traitant (par exemple: hémoculture, multi-résistance);
f)    présenter les données de manière à favoriser une utilisation prudente des antibiotiques, par exemple en rapportant de façon sélective aux médecins un nombre limité de résultats de la sensibilité aux antimicrobiens (antibiogrammes ciblés);
g)    fournir des recommandations pour le prélèvement approprié d’échantillons, en veillant à appliquer des critères de rejet pour les échantillons soumis de manière inappropriée et à établir des procédures pour limiter les contaminations (par exemple, les hémocultures);
h)    orienter la thérapie antibiotique empirique en fournissant des données épidémiologiques sur la résistance aux antibiotiques qui sont spécifiques à l’hôpital et au service (p. ex. unité de soins intensifs ou service d'urgence);
i)    identifier les principales tendances de la résistance aux antibiotiques à l'hôpital et communiquer rapidement vos observations à l'équipe chargée du bon usage des antibiotiques et à l'équipe responsable de la lutte contre les infections (équipe d’hygiène);
j)    participer aux référencements des antimicrobiens dans votre hôpital (c.-à-d. la liste des médicaments disponibles pour les prescripteurs).

Ce que vous pouvez faire; les possibilités de collaboration

2.    Fournissez des procédures pour le prélèvement, le stockage et le transport d'échantillons [98,99].

3.    Veillez à ce que les analyses de laboratoire et les antibiogrammes respectent les recommandations thérapeutiques (y compris les antibiogrammes ciblés) et incluent des commentaires pertinents sur l'interprétation, si nécessaire [31].

4.    Veillez à ce que les résultats des tests d'identification et de sensibilité aux antimicrobiens soient communiqués aux prescripteurs, aux infirmiers/ères et à l'équipe chargée du bon usage des antibiotiques, en particulier en cas de résultats critiques (p. ex. les hémocultures) [98-100].

5.    Veillez à ce que les tests et les modalités de rendu des résultats microbiologiques respectent les normes européennes et nationales (c.-à-d. le Comité européen sur les tests de susceptibilité aux antimicrobiens – EUCAST) [31].

6.    Fournissez des données sur la résistance aux antibiotiques à l’échelle de l'hôpital et du service et communiquez les tendances à l'équipe chargée du bon usage des antibiotiques et à l'équipe de prévention et de lutte contre les infections [101].

7.    Formez régulièrement les prescripteurs à la résistance aux antibiotiques et à l'utilisation de tests rapides d’orientation diagnostique sur les lieux des soins [31,53].